Ce samedi 19 juin, nos élus du groupe Agir pour l’Avenir, Roberto RINALDI et Michel ANDREASSIAN ont participé à l’inauguration de la nouvelle salle de spectacle de La Madeleine, qui a été construite en intégrant l’ancienne chaufferie des tissages Huet, au cœur du Pré Catelan.

Les artistes madeleinois seront les premiers à exposer leurs œuvres dans la salle d’exposition de la Chaufferie Huet à partir du 20 juin et jusqu’au au 3 juillet 2021, du mercredi au samedi de 14h à 19h et le dimanche de 11h à 13h et de 15h à 18h (fermeture les lundi et mardi). Plus d’info ici.

Le reste du programme prévoit pour le moment une moyenne de 3 événements par mois, dont un spectacle. Un tel équipement ne devra pas être sous-exploité. Avec ses 208 places assises et sa salle d’exposition, la Chaufferie est pleine de potentiel et mérite de disposer d’un directeur culturel indépendant dans sa programmation.

Pour rappel, dans notre programme électoral, nous avions proposé :

  • La mise en réseau des équipements existants et l’accroissement de leurs capacités d’accueil;
  • La coordination de la politique culturelle avec les villes voisines pour une complémentarité de nos projets ;
  • Le travail avec les associations culturelles locales pour mettre en place une politique tarifaire accessible à tous ;
  • La création d’un carrefour des initiatives citoyennes impliquant les habitants, les comités de quartiers, les associations, etc.

Nous espérons que l’offre culturelle de la Chaufferie sera ambitieuse et de nature à compléter celle déjà existante au CCA, doté d’une salle du théâtre du Millénaire d’environ 100 places. Des interrogations légitimes demeurent sur l’articulation entre ces deux structures dans le cadre de la vie culturelle madeleinoise.

Nous profitons aussi de cet article pour partager nos interrogations concernant le contexte dans lequel s’est déroulée cette inauguration ce samedi 19 juin 2021, veille du premier tour des élections départementales, auxquelles le maire de La Madeleine était candidat. Le choix d’inaugurer cet équipement alors que la campagne électorale était terminée, que le silence des candidats et la réserve des institutions étaient de mise, interpelle fortement. Cela n’aurait pas été si gênant, si les prises de parole avaient été placées sous le sceau de la neutralité électorale et n’avait pas viré à l’encensement d’élus candidats. La conseillère départementale sortante, Marguerite CHASSAING, a pris la parole pour souligner dans son discours l’importance du département par rapport à la culture, mais aussi pour remercier l’association Berkem Label en rappelant que l’association reçoit une subvention de la part de la collectivité. Elle a ensuite remercié les élus présents : la maire de Saint-André-lez-Lille, Élisabeth MASSE, candidate titulaire aux élections départementales du lendemain, le maire de La Madeleine, Sébastien LEPRÊTRE, candidat titulaire aux élections départementales du lendemain, mais aussi Dominique LEGRAND, maire de Marquette et Aurélie DROULERS, conseillère municipale à Wambrechies, candidat.e.s suppléant.e.s au même scrutin. Même couleur politique, présence de tous les candidats d’un même ticket…il ne manquait plus grand chose pour que l’inauguration vire à la réunion électorale.