• Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Actus

Les confinements successifs ont remis à l’ordre du jour la question de la taille des nouveaux logements. À Lille, la mairie privilégie le confort individuel et la qualité de vie des occupants en imposant au minimum des T2 de 45m² et T3 de 65m². À La Madeleine, le projet Bouygues Sensorium du Tir à l’Arc prévoit des logements de T3 de 57,3 m² et rien ne garantit qu’ils seront moins chers qu’à Lille. Encore un point important oublié dans le cahier des charges…

Alors que les indicateurs de la biodiversité et du réchauffement climatique sont au rouge, ce même projet Sensorium va conduire à l’abattage de 38 arbres adultes, grands et sains, en oubliant qu’un vieil arbre coupé ne vaut pas un jeune arbre replanté. La loi du 20 juillet 2018 qui préserve (normalement) les alignements des arbres aurait-elle été ignorée ?

Et que deviendront les hauts peupliers qui longent l’ancien Sililam (ex-terrains de sport à La Nouvelle Madeleine) ? Il y a là, à la frontière de Lille, des espaces verts «trame verte», des lieux de pratique de sports, un écran végétal contre le bruit et la pollution, des capteurs de carbone, des refuges pour oiseaux, des îlots de fraîcheur naturels… Or, ces terrains, qui appartiennent à la ville de Lille mais sont situés sur notre commune, sont destinés à être rendus constructibles.

La densification des villes doit s’associer à des exigences de qualité : des réseaux de transport collectifs et doux plus présents pour éviter la saturation des axes routiers, une politique de densification efficace en matière de cadre de vie ne pouvant passer que par une réduction du trafic individuel en automobile, une politique ambitieuse de développement des petits commerces de proximité accessibles hors voiture et des espaces publics de qualité pour favoriser le vivre ensemble, des arbres et des espaces verts pour éviter la surchauffe urbaine, etc.

La Madeleine se densifie, l’enjeu est de taille. La transition écologique ne se résume pas à des panneaux solaires mais bien à l’exigence de penser notre ville dans son ensemble pour qu’elle soit plus durable.

www.agir-avenir.org

https://www.facebook.com/agiravenir59/

contact@agir-avenir.org